La nouvelle mode des cafés sans technologie

De Londres à New York, plusieurs cafés dans lesquels les technologies sont bannies commencent à apparaître dans les grands centres urbains. Un répit des écrans pour certains, une ambiance plus traditionnelle pour d’autres ; les raisons de cette absence de technologie sont diverses, mais elles visent principalement à offrir un havre de paix à ceux qui veulent profiter du moment présent et du contact humain. Des initiatives semblables existent à Montréal, comme au café Camellia Sinensis, qui a bloqué son réseau sans fil afin de s’isoler de la frénésie du centre-ville. Ces lieux ne sont pas adaptés pour les travailleurs qui désirent travailler sur des dossiers par voie électronique, mais ils le sont plutôt pour les partisans du papier et de la plume, d’une conversation sans distraction ou d’un bon livre. C’est une nouvelle solution de rechange au confort de son chez-soi!

Sources : The Guardian, Le Devoir