Le garage familial

1
2
3
4
4
5
5
6
7

? Cliquez sur les chiffres apparaissant sur la photo et trouvez la solution pour chaque erreur.

Vous avez répondu à toutes les questions. Consultez les corrections pour voir les solutions.

1 Justin utilise un escabeau pour attraper son équipement de hockey. Sa position est instable.

La solution :

  • Utiliser un escabeau de longueur suffisante pour ne pas avoir à se tenir sur les derniers échelons.
  • Maintenir trois points de contact avec l’escabeau et utiliser les mécanismes de verrouillage.
  • Toutes ces réponses.

2 Guylaine soulève une lourde boîte sans ménager son dos.

La solution :

  • Saisir la charge et fléchir le tronc vers l’avant en expirant au moment de soulever la charge.
  • Saisir la charge près du corps et fléchir les genoux tout en conservant le dos droit.
  • Saisir la charge avec les deux mains et fléchir le tronc vers l’avant en pliant bien les genoux.

3 Mathieu coupe une tablette à l’aide de sa scie sur table. Fort bien, mais sa technique n’est pas tout à fait au point.

La solution :

  • Bien fixer la scie de table sur un établi et installer le protecteur de la lame.
  • Bien fixer la scie de table sur un établi et demeurer attentif.
  • Bien fixer la scie de table sur un établi et porter un gant en cotte de mailles.

4 Mathieu pourrait recevoir un éclat de bois dans l’œil ou encore une planche sur les orteils.

La solution :

  • Porter des chaussures de sécurité et installer le protecteur de la lame, qui fera dévier les particules.
  • Porter des lunettes, des chaussures de sécurité et au besoin, un masque contre la poussière.
  • Porter des gants, des lunettes et des chaussures de sécurité.

5 Plusieurs appareils sont branchés dans la même prise électrique au mur. La scie bénéficie même d’une rallonge.

La solution :

  • Éviter de surcharger les prises de courant et l’utilisation des multiplicateurs.
  • Brancher la scie sur un circuit différent des autres appareils et utiliser, si nécessaire, une rallonge munie d’une fiche de mise à la terre.
  • Toutes ces réponses.

6 Chlore, algicide, peinture, essence, propane, cigarette, guenilles imbibées de solvants ou de produits graisseux entassées dans un seau juste à côté du bac de récupération rempli à capacité pour un mélange explosif !

La solution :

  • Entreposer les produits selon certaines règles, ne pas fumer, ne pas garder d’essence ou de propane à l’intérieur et disposer ses guenilles de manière sécuritaire.
  • Entreposer ensemble tous les produits pour la piscine, à l’écart du propane et des autres produits, ne pas fumer et garder l’essence à l’extérieur avec les guenilles imbibées.
  • Entreposer ensemble tous les produits pour la piscine, à l’écart des autres produits, garder l’essence et le propane à l’extérieur et ranger les guenilles souillées dans un seau avec couvercle.

7 De nombreux objets encombrent le sol.

La solution :

  • Dans un garage, les outils doivent toujours être à portée de main.
  • Seulement les objets utiles à son travail doivent demeurer sur le sol près de Daniel.
  • Le sol doit être dégagé de tout obstacle pouvant entraîner des chutes.

7 Guylaine et Justin devront franchir un vrai parcours à obstacles avec respectivement une boîte et de l’équipement de hockey dans les mains.

La solution :

  • Garder le sol dégagé de tout obstacle.
  • Protéger les fils électriques au sol.
  • Toutes ces réponses.

Photo : Denis Bernier

Dans ce garage familial, Mathieu coupe des planches qui serviront d'étagères tandis que Guylaine et Justin font un peu de ménage. Toutefois, les méthodes de travail employées ne sont pas tout à fait sécuritaires.

Pouvez-vous dire quelles erreurs ont été commises ?

Débuter

Les corrections

Le garage familial

Lorsqu’on utilise un escabeau ou une échelle, on doit toujours respecter la règle des trois points d’appui, c’est-à-dire qu’en tout temps, les deux pieds et une main ou un pied et les deux mains doivent se trouver sur les échelons. Il va sans dire que pour respecter cette consigne, on ne peut transporter de l’équipement ou des outils dans ses mains; c’est pourquoi Justin a déposé son casque de hockey sur la tablette de l’escabeau avant de redescendre, ce qu’il peut maintenant faire en toute sécurité. De plus, il fait toujours face à l’escabeau qu’il y monte ou qu’il en descende. Finalement, il utilise un escabeau d’une longueur suffisante pour ne pas avoir à monter sur l’un des deux derniers échelons et, bien sûr, les mécanismes de verrouillage de l’escabeau sont en place.


Lorsqu’on soulève une charge, il faut utiliser des points d’appui stables, saisir la charge le plus près possible du corps, tenir celle-ci avec les deux mains en fléchissant les genoux et en conservant le tronc droit, puis, garder la charge au plus près du corps. Le dos de Guylaine s’en portera ainsi beaucoup mieux!


Mathieu a d’abord installé sa scie de table sur un support stable et solide pour se faciliter le travail. Idéalement, la scie de table doit être solidement fixée sur un établi. De plus, le protecteur de la lame est bien en place. Même s’ils ne sont pas très visibles sur la photo, le protecteur de la lame est muni d’un dispositif anti-recul des pièces et d’un couteau diviseur. Ainsi, Mathieu ne perdra aucun doigt et ne risquera pas de composer avec une planche qui rebondit ou recule sur lui. Il porte également des chaussures de sécurité et des lunettes de protection. Également, dès que l’on sait qu’une bonne quantité de poussière sera produite, il faut porter un masque contre la poussière.


La scie de table est branchée sur un circuit différent des autres appareils électriques utilisés. De plus, si une rallonge doit être utilisée, elle doit comprendre une fiche de mise à la terre. Il faut également éviter de surcharger les prises de courant et éviter d’utiliser des multiplicateurs de prises.


L'entreposage et la manutention des matières dangereuses doivent être effectués de façon sécuritaire. D’abord, Mathieu ne doit pas fumer à proximité de tous ces produits. On doit également séparer ou isoler certaines matières dangereuses. Une fuite ou un déversement pourrait produire un mélange susceptible de provoquer un incendie ou une explosion, ou encore libérer des gaz inflammables ou toxiques. Ainsi, certains produits utilisés pour l’entretien des piscines sont incompatibles, c’est pourquoi on doit les entreposer séparément. Et on doit bien refermer les contenants après utilisation. On ne doit pas non plus entreposer du propane à l’intérieur d’une remise ou d’un garage. De même, pour des raisons de sécurité, le bidon d’essence a été déplacé à l’extérieur.


Les guenilles entassées dans un seau sont une source potentielle d’incendie et elles ont été disposées de manière sécuritaire. Le bac de récupération contenant des matières combustibles a été déplacé.


Finalement, le sol du garage est dégagé de tout obstacle. Des tapis ont également été installés sur les fils électriques. Ainsi, Justin et Guylaine de trébucheront pas lors de leurs déplacements.

Nous remercions Daniel Jean et Guylaine Mélançon qui nous ont aimablement prêté leur garage pour les besoins de notre scénario.  Nos figurants : Mathieu Vermot, Guylaine Mélançon et Justin Letendre.


Nos personnes-ressources : Henri Bernard, ingénieur et conseiller, Jean-François Desmarais, ingénieur et conseiller, Cheick Faye, conseiller, Sedoté Hounkpe, ingénieur et conseiller, Guylaine Laperrière, conseillère, André Turcot, ingénieur, chef d’équipe, tous les six de la Direction générale de la prévention-inspection et du partenariat et Mathieu Vermot, inspecteur à la Direction régionale de la Mauricie et du Centre-du-Québec,  tous de la CSST


Coordination : Louise Girard, Direction générale de la prévention-inspection et du partenariat de la CSST

 


 

Pour en savoir plus

Escabeau

TMS

  • Norme ISO 11228-1, version 2003

Scie à table

  • Règlement sur la santé et la sécurité du travail, R.R.Q., c. S-2.1, r. 13, art. 207-214 §6.  Machines à travailler le bois et scies utilisées à diverses fins.

Risques chimiques

  • Règlement sur la santé et la sécurité du travail, R.R.Q., c. S-2.1, r. 13, art. 70-100 – Entreposage et manutention de matières dangereuses
  • Grille d’incompatibilité et d’entreposage des principaux produits utilisés pour l’entretien des piscines (CSST,DC900-215-1 (2011-08)

Risques électriques

  • Norme CSA Z462 (2012)

 

Photos : Denis Bernier