Des vagues de chaleur qui affectent les fonctions cognitives

Des chercheurs de l’Université Harvard ont démontré récemment que les vagues de chaleur ont un effet négatif sur les fonctions cognitives des personnes exposées. L’étude a dénoté une détérioration du temps de réaction, de l’acuité visuelle et du taux de production d’étudiants exposés à une vague de chaleur comparativement à ceux bénéficiant d’un environnement climatisé. Ces résultats semblent facilement s’adapter à la réalité des travailleurs, mais les chercheurs précisent que d’autres études doivent être menées pour bien mesurer ce que ces découvertes signifient en matière de sécurité au travail. La recherche aborde aussi brièvement la question du réchauffement climatique et des mesures à anticiper pour s’y adapter.

Source : PLOS Medicine