Une valve cardiaque reproduite grâce à l’impression 3D

Des scientifiques américains ont réussi, le 1er août dernier, à fabriquer une valve cardiaque fonctionnelle à l’aide d’une imprimante 3D. Cette partie importante du cœur a été conçue à l’aide de collagène, un matériau déjà présent dans les tissus du corps humain.

L’impression 3D consiste en la fabrication d’un objet dessiné par ordinateur qui prend ensuite forme une fois imprimé. Depuis quelques années, le monde de la science utilise de plus en plus cette technologie en laboratoire.

Ces avancées technologiques pourraient éventuellement permettre la reproduction et la transplantation d’autres organes ou composants du corps. Par le passé, des chercheurs avaient tenté de recréer des parties du cœur, mais les tentatives ont échoué puisque les résultats obtenus étaient gélatineux, alors que les scientifiques cherchaient un produit d’une meilleure résolution et plus solide.

Les scientifiques doivent tout d’abord effectuer des tests sur les animaux avant de faire une transplantation cardiaque dans le corps humain. Bien que les résultats soient encourageants, la technique de reproduction, publiée dans la revue Science, en est à ses débuts et plusieurs années pourraient s’écouler avant de voir une première expérience dans les hôpitaux canadiens.

Sources : La Presse et Futura-Sciences