Combattre l’alzheimer avec l’activité physique

L’activité physique pourrait combattre la maladie d’Alzheimer, selon trois nouvelles études réalisées par un chercheur américain de l’Université du Wisconsin, sur 23 personnes sédentaires à risque de développer la maladie.

La première étude montre que les personnes actives physiquement ont un cerveau qui s’alimente mieux en glucose, un élément essentiel au bon fonctionnement du cerveau. La seconde étude a permis de montrer que les personnes avec une bonne santé aérobique ont moins de biomarqueurs pour l’alzheimer, une caractéristique biologique qui permet de diagnostiquer la maladie, que les autres individus. La troisième étude observe une meilleure santé des neurones du cerveau chez les personnes ayant une bonne santé aérobique.

L’alzheimer est une maladie neurodégénérative et irréversible provoquant des troubles de la pensée et de la mémoire. Bien qu’il n’existe aucun traitement de guérison contre la maladie, certains médicaments peuvent ralentir les symptômes et améliorer la qualité de vie des patients atteints.

Les résultats de ces études viennent appuyer plusieurs recherches des dernières années, qui attestent que l’activité physique améliore la santé cognitive et réduit les risques de développer la maladie d’Alzheimer.

Source: Ici Radio-Canada