Vaut mieux être optimiste que pessimiste

Les optimistes pourraient vivre 10 ans de plus que les pessimistes, selon une récente étude américaine réalisée par un groupe de scientifiques américains de l’Université de Boston.

Les observations de la recherche montrent que les hommes optimistes vivent 11 % plus longtemps que les pessimistes, alors que chez les femmes, on constate une augmentation de la longévité de 15 %. De plus, chez les personnes optimistes vivant plus de 85 ans, on remarque une augmentation de 50 % chez les femmes et de 70 % chez les hommes par rapport à l’espérance de vie. L’étude porte sur 71 000 femmes suivies pendant 10 ans à partir de l’âge d’environ 70 ans et sur 6 000 hommes analysés à partir d’environ 62 ans sur une période de 30 ans.

La recherche vient s’ajouter à d’autres études qui avancent que les optimistes ont moins de risques de mourir prématurément ou d’une maladie chronique. Au cours des prochaines recherches, l’auteure souhaite étudier la différence d’âge entre les deux groupes pour comprendre les différences de l’optimisme entre les hommes et les femmes.

Sources: La Presse et Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America