Un tétraplégique marche grâce à un exosquelette

Paralysé des épaules jusqu’au bas du corps, un homme de 28 ans est parvenu à marcher à l’aide d’un exosquelette dirigé par son cerveau.

Il s’agit du premier système cerveau-ordinateur sans fil. Le prototype robotisé, contrôlé par l’homme tétraplégique, est fixé au plafond grâce à un harnais de sécurité et composé de quatre membres.

L’exosquelette, activé par les signaux cérébraux du patient, utilise des capteurs possédant 64 électrodes chacun. Ils sont positionnés entre la peau et le cerveau du patient, plus précisément près du cortex sensorimoteur, qui permet de guider les mouvements du corps. Lorsque le cerveau envoie un signal, un système traduit l’algorithme et permet au prototype de reproduire les mouvements commandés par le patient. Depuis deux ans, le tétraplégique s’entraîne à accomplir les tâches mentales pour reconstituer des mouvements.

L’exosquelette est sécuritaire pour le patient puisque les capteurs ne sont pas implantés dans le cerveau, mais plutôt dans la tête. D’autres modèles devaient être branchés et ne pouvaient pas déplacer plus d’un membre à la fois, contrairement à ce nouveau prototype qui permet de bouger plusieurs parties du corps simultanément.

Pour le moment, cet exosquelette sert uniquement à des fins expérimentales. Même s’il s’agit d’une grande avancée technologique dans le monde de la médecine, il faudra encore attendre avant de se servir de ce prototype pour des essais cliniques.

Source: Ici Radio-Canada