Suisse: L’effet de longues heures de travail sur la santé

Les répercussions des longues heures de travail sur la santé des travailleurs a fait l’objet de plusieurs débats depuis des décennies. En 1997, une méta-analyse a montré une corrélation légèrement positive entre divers syndromes et les longues heures de travail. Bien que le sujet revête une importance cruciale, aucune méta-analyse ultérieure n’a été réalisée. Pour combler le manque de données probantes à jour, une nouvelle étude de l’International Journal of Environmental Research and Public Health a synthétisé les résultats d’études menées auprès de 814 084 participants de 13 pays et publiées entre 1998 et 2018. Les chercheurs ont analysé la relation entre les heures de travail et la santé physiologique, la santé mentale, les comportements liés à la santé, ainsi que d’autres aspects comme le sommeil, la fatigue et les blessures. Les résultats ont montré que les longues heures de travail avaient une corrélation positive avec les problèmes de santé au travail, notamment la durée et la qualité du sommeil, l’épuisement et les blessures. Les chercheurs ont formulé des recommandations à l’intention des gouvernements et des milieux de travail pour prévenir la détérioration de la santé physique et mentale des travailleurs.

Source: MDPI journals