Suisse: Convention pour combattre la violence et le harcèlement au travail

La 108e Conférence générale de l’Organisation internationale du Travail (OIT), tenue en juin dernier à Genève, a adopté la convention 190 et une recommandation afin de lutter contre la violence et le harcèlement au travail. La convention reconnaît que la violence et le harcèlement au travail nuisent à la santé, à la dignité et à l’environnement familial et social de la personne, et qu’ils ont un effet négatif sur les relations de travail et la réputation des entreprises. Cette nouvelle norme internationale reconnaît aussi les conséquences négatives de la violence et du harcèlement fondés sur le genre, notamment pour les femmes, les empêchant de progresser sur le marché du travail. En outre, la convention vise à combattre la violence domestique, puisqu’elle a un effet sur l’emploi, la productivité et la santé et la sécurité au travail. La recommandation fournit des indications sur la façon dont la convention devrait être appliquée une fois ratifiée par les États membres.

Source: Organisation internationale du Travail