Équité salariale : un tour de roue sur l’utilisation des machines

Photo : Shutterstock
Photo : Shutterstock

À première vue, le lien entre l’utilisation des machines dans une entreprise et l’équité salariale peut paraître curieux. Il faut savoir qu’en équité salariale, l’employeur doit considérer toutes les caractéristiques des emplois de son entreprise lorsqu’il les évalue. Cette évaluation doit porter sur les qualifications requises, les responsabilités assumées, les efforts requis et les conditions de travail. L’usage des machines peut influencer ces facteurs. Comment mieux reconnaître ces impacts pour les emplois féminins?

Pour évaluer les qualifications requises par un emploi, il faut tenir compte des connaissances des machines ou des outils que doivent détenir ses titulaires.

KIM, hygiéniste dentaire, utilise des équipements exigeant des connaissances spécifiques, dont la seringue à eau et le détartreur ultrasonique.

Toute habileté particulière requise en dextérité manuelle et en coordination doit aussi être considérée.

L’utilisation d’une machine peut également influencer le niveau de responsabilité d’un emploi. Des responsabilités additionnelles sont-elles attribuées à des titulaires qui pourraient accidentellement briser la machine? Le niveau à accorder devra ainsi considérer la valeur moyenne de la perte encourue en cas de bris.

Même chose pour les efforts requis par un emploi : leur évaluation doit tenir compte des efforts découlant de l’usage d’une machine. Faut-il fournir des efforts physiques ou intellectuels spécifiques pour s’en servir? Ou, au contraire, les efforts exigés sont-ils allégés par l’automatisation de certaines tâches?

L’évaluation des emplois doit aussi considérer les conditions de travail associées à l’utilisation de machines, d’outils ou d’équipements. Comportent-ils des pièces tranchantes? Leur usage entraîne-t-il une exposition à certains risques physiques ou chimiques?

LINA est préposée dans une buanderie d’hôtel. Elle utilise donc des équipements chauds et bruyants : laveuses industrielles, plieuses et défroisseurs.

En résumé, l’évaluation des emplois en équité salariale doit tenir compte des implications de l’usage des machines. Impliquent-ils : Une formation à suivre? Une responsabilité accrue? Des efforts spécifiques? Une exposition à des risques? Tous ces aspects devront être pris en compte pour apprécier les emplois, tant féminins que masculins, à leur juste valeur.

Exemples de facteurs souvent oubliés dans des emplois féminins

Qualifications

Motricité fine et coordination requises pour utiliser des appareils médicaux, une caisse enregistreuse, une calculatrice, etc.

Responsabilités

Utilisation et/ou entretien d’équipements de bureau (ex. : ordinateur, photocopieur) ou industriels (ex. : convoyeur)

Efforts

Exécution de mouvements répétitifs et rapides (assembler de petites pièces, utiliser un clavier, actionner une pédale, etc.)

Risques

Exposition continue au bruit (ex. : téléphone, lecteur optique des prix) Exposition à des surfaces brûlantes ou au feu (ex. : four industriel)