Escouade prévention auprès des travailleurs étrangers temporaires : un retour attendu

En 2019, un nouveau programme de prévention s’adressant directement aux travailleurs étrangers temporaires (TET) était lancé afin de les informer de leurs droits et responsabilités en matière de travail. Plus de 850 TET du domaine agricole ont été rencontrés durant cette première saison. Après une année de pause en raison de la pandémie liée à la COVID-19, l’Escouade prévention TET est de retour en force cet été!

Qu’est-ce que l’Escouade prévention auprès des travailleurs étrangers temporaires?

Cette escouade est inspirée du succès de l’Escouade jeunesse, un programme de sensibilisation déployé dans toutes les régions du Québec où des agents de prévention rencontrent de nouveaux travailleurs et leurs employeurs pour les sensibiliser sur leurs droits et obligations en matière de santé et de sécurité du travail (SST) et mettre en place une démarche de prévention à appliquer pour prévenir les lésions en milieu de travail. Même si le concept demeure sensiblement le même pour les deux programmes de la CNESST, l’Escouade prévention TET a été adaptée à la réalité et aux besoins des travailleurs étrangers temporaires du milieu agricole. Ainsi, comme il s’agit majoritairement de travailleurs provenant de l’Amérique du Sud, les ateliers offerts dans le cadre de ce programme se donnent en espagnol. Les ateliers d’information durent 30 minutes, mais peuvent être prolongés au besoin. L’employeur y assiste également afin de démontrer son appui et de favoriser le dialogue. « L’objectif est de créer un lien de confiance entre les travailleurs étrangers temporaires et l’employeur », explique Miriam Vézina, conseillère en concertation à la Direction des partenariats de la CNESST.

L’Escouade prévention TET a vu le jour, car le besoin se faisait sentir dans le secteur de l’agriculture au Québec. « Il y avait une problématique, notamment en ce qui concerne la connaissance de la Loi sur la santé et la sécurité du travail ainsi que de la Loi sur les normes du travail auprès des travailleurs étrangers temporaires », explique Cynthia Camiré, conseillère en prévention à la Direction de la prévention-inspection de la CNESST.

Ainsi, à l’été 2019, deux agentes de prévention s’exprimant couramment en espagnol ont sillonné les routes de la Montérégie, de l’Estrie et de la Mauricie pour expliquer aux TET qu’ils ont les mêmes droits que la main-d’œuvre québécoise et pour les sensibiliser aux risques présents en milieu agricole. Le but était aussi d’informer les employeurs qui font appel à des TET au sujet de leurs droits et responsabilités.

Atelier sur mesure

L’Escouade prévention TET propose de couvrir des risques présents sur une ferme. Ceux-ci ont été préalablement identifiés en collaboration avec François Granger, conseiller expert en prévention-inspection de la CNESST. Selon le milieu de travail visité, les risques abordés durant l’atelier peuvent être les troubles musculosquelettiques, les coups de chaleur, les chutes (de même niveau ou en hauteur), les risques chimiques liés à l’utilisation des produits dangereux et les pièces en mouvement sur les machines agricoles. L’employeur choisit trois de ces cinq risques qu’il juge les plus importants pour sensibiliser ses travailleurs, et les agents de prévention les présentent aux travailleurs étrangers temporaires lors de l’atelier d’information. De plus, pendant l’atelier, les agents de prévention parlent de notions liées aux normes du travail, comme le salaire minimum, le nombre normal d’heures par semaine et les heures supplémentaires, les pauses hebdomadaires et le bulletin de paie. Les séances d’information permettent également d’aborder d’autres sujets comme les jours fériés, les absences pour maladie et les vacances.

Déclaration d’embauche de TET

Les employeurs de tous les secteurs d’activité qui embauchent des travailleurs étrangers temporaires doivent remplir une déclaration auprès de la CNESST.

Les TET ne sont pas nécessairement familiers avec les lois et les règlements sur la santé et la sécurité du travail. Dans cette perspective, les risques et les moyens de prévention ont été adaptés pour qu’ils puissent bien comprendre le contenu des séances. « Comme on [ne pouvait présumer du] degré de littératie des travailleurs étrangers temporaires, on ne voulait pas utiliser des mots. Donc, on a développé des pictogrammes pour chacun des risques et des moyens de prévention », explique Cynthia Camiré. Les deux agentes de prévention les ont utilisés comme support visuel afin d’expliquer aux travailleurs étrangers les risques et les moyens de prévention, précise-t-elle. Cette approche ainsi que le fait de s’exprimer en espagnol et de se déplacer pour offrir les ateliers dans les milieux de travail ont permis d’établir rapidement un lien de confiance entre les travailleurs et les agentes.

Jeiny Marcela Cordoba Rojas explique que son expérience comme agente de prévention lui a permis d’acquérir des compétences dans son domaine d’étude. « Mon expérience à la CNESST est en lien direct avec ma [future] profession, explique-t-elle. En faisant mon baccalauréat en orientation, je peux m’intéresser à plusieurs clientèles. Les travailleurs étrangers temporaires, c’est une clientèle que je voulais connaître. » Ce qu’elle retient de son expérience comme agente de prévention, c’est l’intérêt que les travailleurs étrangers temporaires ont porté aux présentations. Elle souligne qu’ils étaient heureux de voir que la CNESST s’intéressait à eux en leur donnant l’occasion de connaître leurs droits en tant que travailleurs.

En 2021...

La CNESST souhaite pousser le projet-pilote encore plus loin cet été. Bien que la formule du programme diffère de celle offerte en 2019 pour s’adapter aux mesures sanitaires en place dans les différentes régions du Québec, les agents de prévention seront au rendez-vous ! En plus des villes où était assuré le service en 2019, un nouveau territoire sera couvert, soit celui de la Rive-Nord de Montréal, avec des visites à Laval, dans les Laurentides et dans Lanaudière. Surveillez le site Web de la CNESST pour tous les détails entourant le déploiement du programme ou pour prendre rendez-vous.