L’état de santé mentale au travail sous la loupe

Par CNESST

23 août 2022

Le plus récent sondage pour évaluer l’état de santé mentale au travail au Canada a été mené auprès de 5 500 travailleurs canadiens entre le 25 novembre et le 8 décembre 2021. Les données révèlent que le taux d’épuisement professionnel et l’impact du travail sur la santé psychologique sont plus élevés chez les jeunes de 18 à 34 ans. Par ailleurs, plus de la moitié de ce groupe (55 %) estime que leur sécurité physique n’est pas aussi protégée que celle des Canadiens plus âgés.

Selon les données, l’épuisement professionnel est particulièrement répandu chez les personnes souffrant d’un trouble mental ou d’un trouble de l’humeur (52 %), de douleurs chroniques (46 %), chez les membres de la communauté LGBTQ+ (43 %) et chez les minorités visibles (41 %). Le sondage met en évidence la discrimination et le harcèlement chez les minorités visibles et les membres de la communauté LGBTQ+.

Divisés par secteur d’activité, les résultats démontrent que le secteur de la santé affiche le plus haut taux d’épuisement professionnel (53 %) suivi du transport (40 %). Ce projet a été réalisé conjointement par Canada Vie, Stratégies en milieu de travail sur la santé mentale, Recherche en santé mentale Canada et Pollara Strategies Inc. (L.L.)

À lire aussi…