Les risques électriques sur un petit chantier

Par Lyndie Lévesque

5 juillet 2022

1
1
1
2
3
4
5
6
6
7

? Cliquez sur les chiffres apparaissant sur la photo et trouvez la solution pour chaque erreur.

Vous avez répondu à toutes les questions. Consultez les corrections pour voir les solutions.

1 Des pièces nues sous tension sont accessibles (barres omnibus du panneau de distribution, absence de plaques protectrices sur les prises électriques, connexion d’une rallonge sans prise électrique, boîte d’alimentation non fermée). Est-ce adéquat?

La solution :

  • Le travail sous tension est très dangereux. Tous les éléments sous tension doivent être non accessibles. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Il n’y a aucun risque à prendre lorsqu’on travail avec l’électricité. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Toutes ces réponses sont bonnes. Bonne réponse! Mauvaise réponse!

2 Des matériaux obstruent le panneau électrique et plusieurs objets traînent au sol. Est-ce sécuritaire?

La solution :

  • Le travail en électricité nécessite plusieurs outils et accessoires, c’est pourquoi il est préconisé d’avoir son matériel à portée de main. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Une aire de travail sans encombrement permettra au travailleur ainsi qu’à tous les occupants du chantier de circuler sans risque de tomber. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Si le travailleur est seul dans son environnement de travail, les règles de sécurité sont moins sévères concernant les objets pouvant obstruer le panneau ou sur le sol. Bonne réponse! Mauvaise réponse!

3 Un travailleur de l’équipe de rénovation utilise une scie ronde dont le fil d’alimentation a été réparé avec du ruban adhésif vert. Est-ce que cet outil a été entretenu selon les recommandations du fabricant?

La solution :

  • Maintenir l'outil en bon état de fonctionnement et l'entretenir conformément aux instructions du fabricant. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Faire vérifier l’outil par une personne compétente avant son emploi initial sur le chantier et quotidiennement, par la suite, lorsqu’il est utilisé. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Toutes ces réponses. Bonne réponse! Mauvaise réponse!

4 On utilise un chapelet de rallonges ainsi qu’une rallonge artisanale. Est-ce fait selon les règles?

La solution :

  • Une rallonge qui n’est pas utilisée doit être débranchée et rangée. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Une rallonge dont l’un des éléments est brisé, défectueux ou réparé (incluant les rallonges artisanales) doit être retirée du chantier de construction. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Toutes ces réponses. Bonne réponse! Mauvaise réponse!

5 L’escabeau de l’électricien est en aluminium. Est-ce une pratique sécuritaire?

La solution :

  • Pour des travaux mineurs en électricité, un escabeau n’a pas besoin d’être sécuritaire. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Les escabeaux en bois avec renforcement métallique sont de mise lors de travaux d’électricité. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Lors de travaux électriques, un escabeau non conducteur d’électricité, notamment en fibre de verre et certifié selon la norme canadienne CSA Z11. Bonne réponse! Mauvaise réponse!

6 Des connexions électriques sont faites à l’extérieur de boîtes électriques (prises électriques temporaires et luminaire de plafond). Est-ce conforme au Code de construction du Québec, Chapitre V - Électricité?

La solution :

  • Il n’y a pas de code pour l’électricité. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Le code de la sécurité routière n’indique rien de spécial à propos de l’électricité. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • L’électricien doit effectuer son travail selon le Code de la construction du Québec. Le Chapitre V y décrit les règles que l’électricien doit suivre. Bonne réponse! Mauvaise réponse!

7 L’électricien effectue le travail sous tension. Est-ce une bonne pratique?

La solution :

  • Non. Ce n’est pas une bonne méthode de travail. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Non. Toutefois, lorsque les branchements qu’il aura faits hors tension et cadenassés seront terminés, l’électricien réactivera lui-même l’électricité. Bonne réponse! Mauvaise réponse!
  • Toutes ces réponses sont bonnes. Bonne réponse! Mauvaise réponse!

Photo : Denis Bernier

Un électricien effectue des travaux sur le réseau électrique d’une cuisine en rénovation. S’il s’agit d’une tâche relativement simple à réaliser seul, elle peut tout de même impliquer des risques pour la santé et la sécurité de celles et ceux qui l’effectuent. Pour les besoins de notre démonstration, un figurant a accepté de nous montrer ce qu’il ne faut absolument pas faire quand vient le temps d’effectuer un travail qui implique un contact avec l’électricité.

Pouvez-vous dire quelles erreurs ont été commises?

Débuter

Les corrections

Les risques électriques sur un petit chantier

Les lieux ne sont pas encombrés et le matériel est rangé. L’électricien et les autres travailleurs qui circulent dans la maison ne chuteront pas à cause de fils encombrant le plancher, car ceux-ci longent le mur. De plus, un membre de l’équipe de rénovation utilise une scie électrique sans fil, ce qui élimine le risque d’électrisation par un câble mal réparé. Toutes les boîtes électriques sont bien fermées et aucun élément sous tension n’est accessible. L’électricien utilise un escabeau en fibre de verre conforme aux bonnes pratiques lors de travaux impliquant l’électricité. Les risques d’accident liés à l’espace de travail sont ainsi grandement réduits.

Avant de procéder aux branchements électriques, l’électricien formé et qualifié a correctement mis hors tension et cadenassé le disjoncteur du circuit électrique correspondant avec un cadenas identifié à son nom afin d’indiquer aux autres travailleurs que le circuit est mis hors tension pour effectuer des travaux. Il réactivera lui-même le courant lorsqu’il aura terminé son travail.

L’électricien porte les équipements de protection individuelle adéquats pour effectuer le travail hors tension.

Il est à noter qu’une tâche comme celle-ci doit être réalisée par une électricienne ou un électricien qui connaît les règles en matière de sécurité électrique.

Nous remercions le CRIF, centre de formation, Nicole Foucault, directrice adjointe, Nicolas Ranger, enseignant, ainsi que le figurant Mirsad Salihovic.

Personnes-ressources : Mylène Cragnolini, ing., conseillère en prévention, et Éric Deschênes, ing., conseiller expert en sécurité électrique, tous deux à la CNESST.

Coordination : Sylvie Gascon, Direction générale de la gouvernance et du conseil stratégique en prévention de la CNESST


Pour en savoir plus

La page Web Cadenassage et autres méthodes de contrôle des énergies, sur le site de la CNESST

Le Code de sécurité pour les travaux de construction (articles 2.20.X et 2.11.X)

À lire aussi…